Comité scientifique

Amr Addas

Amr Addas est professeur auxiliaire à la John Molson School of Business de l’Université Concordia et membre du programme SIPC (Faculty for Sustainable Investment Professional Certificate). Amr a enseigné à l’Université McGill et à l’Université de Sherbrooke. En tant que consultant financier, Amr travaille avec des conseillers financiers et des gestionnaires de portefeuille, offrant des services de construction de portefeuille et des lettres d’information, tout en oeuvrant à la construction de portefeuilles chez WeatlhSmart au Royaume-Uni. Il a récemment co-fondé deux start-ups, le Sustainable & Impact Finance Institute, qui propose une formation en entreprise sur l’intégration des investissements ESG, et Sustainable Market Strategies, un service de recherche indépendant sur les stratégies d’investissement. Amr est également impliqué dans plusieurs activités d’investissement volontaire durable, notamment en tant que membre du groupe de travail et du comité directeur de Finance Montréal sur l’investissement durable. Amr a obtenu son MBA de l’Université du Michigan à Ann Arbor en 1995 et son B.Sc. en génie mécanique de l’Université américaine du Caire en 1991. Amr est un membre actif du CFA Institute.

Ben Amor

Ben Amor est professeur agrégée au département de génie civil et de génie du bâtiment de l’université de Sherbrooke (UdeS) avec des tâches de recherche et d’enseignement en ingénierie durable, en Analyse du Cycle de Vie (ACV) et en économie circulaire. Ben est également directeur au développement durable à la faculté de génie et directeur du LIRIDE (Laboratatoire Interdisciplinaire de recherche en ingénierie durable et en écoconception). Deplus, Il dirige des étudiants aux deuxième et troisième cycles en ACV, incluant son application dans le secteur du bâtiment, des matériaux et de l’énergie, et participe à plusieurs comités scientifiques nationaux et internationaux, comme celui de la UNEP/SETAC life cycle initiative.

Claudia Champagne

Claudia Champagne est professeure au département de finance de l’École de gestion de l’Université de Sherbrooke depuis 2007. Elle détient un baccalauréat en administration des affaires (B.A.A.), une maîtrise en finance (M. Sc.) des HEC ainsi qu’un doctorat en finance (Ph. D.) de l’Université Concordia. Elle est chercheure principale à la Chaire Desjardins en finance responsable de l’Université de Sherbrooke et elle contribue à différents projets empiriques et appliqués en lien avec la finance responsable, notamment sur l’investissement responsable, sur la responsabilité sociale des institutions financières et sur les risques extrafinanciers. Elle s’intéresse aussi plus généralement à la gestion des risques et les marchés des capitaux. Elle est chercheure associée du Groupe de recherche en finance responsable (Grefa) où elle est responsable de l’axe de recherche sur les institutions financières. Elle est membre du conseil d’administration de la Northern Finance Association (NFA) et membre du comité éditorial de la revue IEB International Journal of Finance.

fRANK cOGGINS

Frank Coggins est professeur titulaire au département de finance de l’École de gestion de l’Université de Sherbrooke depuis 2004. Il est directeur du Groupe de recherche en finance responsable (Grefa) et titulaire de la Chaire Desjardins en finance responsable de l’Université de Sherbrooke. Il détient un Ph. D. en finance de l’Université Laval. Il a notamment publié ses travaux de recherche dans des journaux réputés tels Review of Finance, Journal of Banking and Finance, Journal of Financial Research et International Review of Financial Analysis. Il a travaillé en évaluation de performance et gestion des risques financiers au ministère des Finances du Québec de 1998 à 2004. À maintes reprises, il a collaboré avec des experts de
l’industrie à développer des recherches de nature appliquée, qui ont été publiées dans des revues de type professionnel comme le Journal of Risk Management in Financial Institutions. Ses travaux et ceux de ses étudiants ont obtenu quelques prix et mentions honorables à l’occasion de congrès scientifiques internationaux et de concours organisés par l’industrie. Ses recherches actuelles portent sur l’évaluation et la gestion des risques financiers et extrafinanciers dans un contexte de finance responsable.

Peter Dietsch

Peter Dietsch est professeur titulaire au Département de Philosophie à l’Université de Montréal, et directeur de l’axe de recherche éthique et économie du Centre de recherche en éthique (CRE). Ses recherches portent notamment sur des questions de justice économique et sociale. Il est l’auteur de Catching Capital – The Ethics of Tax Competition (Oxford University Press, 2015), co-auteur (avec François Claveau et Clément Fontan) de Do Central Banks Serve the People? et co-editeur (avec Thomas Rixen) de Global Tax Governance – What is Wrong With It and How to Fix It (ECPR Press, 2016). Ses articles ont paru entre autres dans Politics, Philosophy & Economics, le Journal of Political Philosophy ainsi que le Journal of Moral Philosophy. Depuis 2017, Dietsch est membre du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en arts et an science de la Société Royale du Canada.

Michel Dion

Michel Dion est professeur titulaire et directeur du département de management et de gestion des ressources humaines de l’École de gestion, Université de Sherbrooke. Il est titulaire de la Chaire de recherches en intégrité financière CIBC. Ses champs de recherche incluent l’éthique de l’entreprise (plus particulièrement, le leadership éthique et le discours moral corporatif), la prévention de la criminalité financière (entre autres, la corruption), ainsi que les liens entre littérature, spiritualité et vie organisationnelle. Parmi ses ouvrages les plus récents : Financial Crime and Existential Philosophy(Springer, 2014); Confucianisme et leadership (Fides, 2013); Éthique et criminalité financière (L’Harmattan, 2011);Littérature et organisation (Nota bene, 2011); Éthique économique et croyances religieuses en Islam (Fides, 2011). Le professeur Dion publiera sous peu : Éthique de l’entreprise et questionnement philosophique (Éditions Yvon Blais, à paraître à l’automne 2019).

Christian felx

Christian Felx est responsable du développement et de la structuration des stratégies d’investissement systématiques en actions. Il coordonne également la recherche liée à l’investissement responsable. Il a commencé sa carrière en 2005 en tant qu’analyste quantitatif pour la Caisse de dépôt et placement du Québec. Il s’est joint à Desjardins Gestion internationale d’actifs en 2007 à titre de gestionnaire de portefeuille et occupe son poste actuel depuis 2015. Il œuvre dans l’industrie financière depuis 2005. M. Felx détient une maîtrise en sciences économiques avec spécialisation finance et économétrie de l’Université de Montréal.

Olivier Gamache

Olivier Gamache est Président-directeur général du Groupe investissement responsable inc. (GIR) de même que Vice-Président, Chef de la gouvernance du cabinet spécialisé Gouvernance expert (GoEx). Il est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires, profil finance, de HEC Montréal et cumule 15 ans d’expérience dans le milieu de la finance responsable. Dans ces temps libres, il est un membre du comité consultatif du réseau PRI Québec, Ambassadeur de La Ruche Montréal, sans oublier, administrateur de la Fondation François Bourgeois, de l’Association des Clubs entrepreneurs étudiants du Québec (ACEE) et du Fonds communautaire de logement étudiant (Fonds CLÉ).Le GIR est un leader québécois en matière de services-conseils extra financiers. Il guide et accompagne ses clients, détenteurs et gestionnaire d’actifs, dans les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance d’entreprise. Il offre des services de recherche, de gestion des droits de vote et de consultation.

Luc Godbout

M. Godbout est titulaire de la Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques de l’Université de Sherbrooke. Son cursus universitaire l’a conduit après une formation en sciences économiques et une maîtrise en fiscalité à un doctorat de l’Université Aix-Marseille. En plus de ses intérêts pour la fiscalité comparée, ses recherches récentes ont porté particulièrement sur la structure fiscale dans la détermination de la croissance économique ainsi que sur les conséquences du vieillissement de la population sur les finances publiques. Sur la scène internationale, il agit à titre d’expert notamment dans le cadre de mandats du Fonds monétaire international. Enfin, son expertise l’a appelé à conseiller le gouvernement du Québec. Il a notamment présidé la Commission d’examen sur la fiscalité québécoise.

Jie He

Jie He est professeure titulaire au département d’économique de l’École de gestion de l’Université de Sherbrooke. Au cours de son programme de doctorat (2001-2005) au CERDI (Centre d’Études et de Recherches sur le Développement International) à Clermont Ferrand, France, Jie He a essentiellement travaillé sur les conséquences environnementales des activités économiques en s’appuyant sur le cas de la Chine. Depuis son arrivée à l’Université de Sherbrooke en 2006, elle continue ses recherches sur la relation entre la croissance, le commerce et l’environnement en se focalisant sur les émissions de gaz à effet de serre pour le cas de la Chine et du Canada. Plusieurs de ses projets sur ce sujet sont financés par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) et par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). En parallèle, depuis une dizaine d’années, elle s’est également spécialisée dans le domaine de l’évaluation de biens et services non marchands à travers une série de projets qui étudient la valeur économique des services écologiques (le fleuve Saint-Laurent, Trame Bleue du Grand Montréal, les milieux humides du Québec), des services publics (le centre de justice à proximité, les cliniques interdisciplinaires en musculosquelettique) et du bien-être de la population québécoise (évaluation de QALY, l’acronyme anglais de « Quality Adjusted Life Year » ou « année de vie ajustée par sa qualité ». Ces mêmes projets étudient également la mesure de l’acceptabilité sociale des projets miniers.

Stephen Kibsey

Stephen Kibsey est actuellement vice-président conseil de l’investissements durables à la Caisse de dépôt et placement du Québec à Montréal.
Stephen en est à sa 21e année à la Caisse. Il a occupé différents postes, dont analyste, gestionnaire de portefeuille, gestionnaire des risques des unités d’affaires pour les actions, développeur d’outils de gestion des risques émergents et fait maintenant partie de l’équipe de l’investissement durable.

Stephen a précédemment occupé le poste de vice-président des actions canadiennes chez BIMCOR, le gérant du fonds de pension de Bell Canada, pendant 10 ans. Il a obtenu un baccalauréat scientifique en physiologie suivi d’un baccalauréat en Génie minier de l’Université McGill et d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université Concordia.
Stephen détient le titre de CFA, SIPC Certification et a été élu gestionnaire de portefeuille Top Gun dans les sondages Brendan Wood en 2008-2009 et 2010.
Stephen est également membre du comité d’investissement de la Fondation de la famille McConnell et est professeur auxiliaire dans les programmes de formation des cadres de Concordia sur la gestion des risques et la durabilité. Il donne des conférences de temps en temps dans diverses universités canadiennes.

lYNE lATULIPPE

Lyne Latulippe est professeure au département de fiscalité de l’École de gestion de l’Université de Sherbrooke depuis 2013. Elle détient un baccalauréat en droit et un diplôme de droit notarial de l’Université de Montréal ainsi qu’une maîtrise en fiscalité de l’Université de Sherbrooke et un doctorat en science politique de l’Université Concordia. Elle est chercheure principale à la Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques de l’Université de Sherbrooke et elle contribue à des travaux de recherche sur différents aspects de la fiscalité, dont l’équité fiscale, les planifications fiscales audacieuses et les prix de transfert. Après avoir travaillé au département de fiscalité d’une firme comptable de 1995 à 2004, elle occupe un poste de professeure en fiscalité à l’ESG UQAM de 2006 à 2013. Ses principaux intérêts de recherche sont l’élaboration et la mise en oeuvre de la politique fiscale nationale et internationale, la gouvernance fiscale internationale et les acteurs impliqués. D’ailleurs, elle collabore depuis 2015 à l’organisation d’un événement international, TaxCOOP, lequel vise à réunir des acteurs de différents milieux et pays afin de discuter du phénomène de la concurrence fiscale.

Allison Marchildon

Allison Marchildon est professeure agrégée au Département de philosophie et d’éthique appliquée à l’Université de Sherbrooke, où elle est responsable des programmes de deuxième cycle en éthique appliquée. Elle siège au comité de direction de la revue Éthique publique et est chercheure associée à l’Institut d’éthique appliquée de l’Université Laval ainsi qu’à l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’intelligence artificielle. Ses recherches portent sur les liens entre éthique, pouvoir et responsabilité, qu’elle étudie par le biais de recherches empiriques et dans une perspective pragmatiste. Elle s’intéresse particulièrement aux enjeux d’éthique organisationnelle et d’éthique en matière d’activités économiques, notamment par l’étude des mouvements de commerce équitable, de responsabilité sociale des entreprises et de finance responsable.

Bouchra M’ZALI

Bouchra M’Zali est professeure à L’ESG-UQAM (Canada), chercheure à la Chaire de responsabilité sociale et de développement durable de l’ESG-UQAM et directrice de la recherche à l’AICRI. Détentrice d’un Ph. D. en finance et d’un C.F.A., elle a développé un important programme de recherche en finance responsable, programme dans lequel de nombreux étudiants en maîtrise et au doctorat ont été impliqués. Dans ce cadre, elle a organisé et participé à de nombreuses conférences internationales scientifiques tant au Canada qu’en France, Tunisie, Maroc, etc. et avec ses étudiants, elle a publié de nombreux articles dans des journaux axés vers les chercheurs, des chapitres de livres ou des articles destinés au grand public. Certains de leurs travaux se sont vus mériter un prix : Canadian Price : ASAC : 2005, 2006 et 2011 ; Trophée SAB de la finance durable : 2013 ; et pour un des volets de son programme de recherche, certains de ses étudiants ont obtenu des prix (Europe : Forum pour l’investissement responsable, 2015 ; Québec : IFD-PRI, 2016).

Julie PErrone

Julie Perrone est directrice, communications, marketing et événements chez Finance Montréal. Détentrice d’un doctorat de l’Université Concordia, elle œuvre dans le domaine des communications et de l’événementiel depuis 10 ans, dans des secteurs variés tels l’histoire, le transport ferroviaire, l’ingénierie, le divertissement et les services financiers.  Dans son poste actuel, elle est en charge notamment de toutes les activités et initiatives en lien avec la finance durable.

Daniel Simard

Daniel Simard est directeur général de Bâtirente depuis 2000. Le système de retraite Bâtirente s’adresse aux syndicats affiliés à la Confédération des syndicats nationaux et à leurs membres et compte aujourd’hui plus de 21 000 participants actifs, inactifs et retraités. Ses actifs sous gestion dépassent les 675 millions $. Titulaire d’un permis de représentant en rentes collectives décerné par l’Autorité des marchés financiers, Daniel est diplômé de l’École de relations industrielles de l’Université de Montréal. Il a été l’un des représentants des détenteurs d’actifs élus au conseil d’administration de l’Association pour les Principes de l’investissement responsable des Nations Unies (UNPRI) depuis sa fondation en 2006 jusqu’à 2015. Il a fondé le Réseau PRI Québec où il siège au comité consultatif et préside le comité des politiques gouvernementales. Depuis septembre 2017, il préside la Francophonie PRI à la demande du conseil d’administration de l’association. Au cours des 25 dernières années, il a siégé comme membre de comité de retraite et comme administrateur de compagnie d’assurance. Il a également été membre de l’équipe de démarrage de Fondaction, durant les cinq premières années du fonds de travailleurs de la CSN. Il préside actuellement le comité d’audit du régime de retraite d’une importante société municipale. Daniel a exercé durant près de 20 ans diverses fonctions au sein de la CSN, principalement à titre de négociateur et de procureur.

Rosalie vendette

Rosalie Vendette est une experte en finance durable. Entre 2009 et 2019, elle a été la figure qui incarnait l’investissement responsable au Mouvement Desjardins, où elle coordonnait l’implantation des orientations du Mouvement en matière d’intégration des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans les encadrements, pratiques d’affaires et divulgations.  

Mme Vendette est également active au sein de nombreuses organisations liées à son domaine d’expertise. Elle est membre du groupe de travail du Chantier sur l’investissement responsable de Finance Montréal et est chargée de cours à l’Université de Sherbrooke où elle enseigne l’investissement responsable. Entre 2012 et 2019, elle a été bénévole au sein du Réseau PRI Québec en s’impliquant dans de nombreux comités. Elle a aussi été membre du comité canadien du G8 Taskforce on Social Impact Investing. Elle a été membre du conseil d’administration de l’Association canadienne pour l’investissement responsable (AIR) de 2008 à 2009 et de 2012 à 2013.

Mme Vendette détient une maîtrise en éthique appliquée de à l’Université de Sherbrooke et un baccalauréat en administration des affaires de HEC-Montréal. Elle a complété avec succès le Programme d’agrément pour professionnels en placement durable offert par l’École de gestion John Molson de l’université Concordia et le 2e niveau de Fundamentals of Sustainability Accounting, une certification accordée par SASB.